compteur blog


L'aquarelle en technique humide reste certainement
la pratique la plus complexe, la plus subtile à mettre en oeuvre car sous une fausse apparence de facilité les pigments donnent l'impression de se poser comme par enchantement au bon endroit.

Comprendre la théorie de l'aquarelle «humide» sans pour autant y être asservi permet d'appréhender plus facilement la pratique de cette technique et découvrir toutes les possibilités d'expression qu'elle offre. 
La mise en relation de l'eau et des pigments demeure un défi chaque fois renouvelé.
Réaliser une aquarelle est un moment de bonheur pendant lequel il faut savoir utiliser la technique,accepter l'imprévu et laisser libre cours à sa créativité.


Monique Hergaut Tessier


ICI : lien vers le dossier technique (nouvelle version)
Remarque du 29 septembre ; j'avais oublié de cocher la case "public" d'où l'erreur 404 constatée par les plus curieux. En principe, c'est réparé, merci Fabienne

.